Category Archives: Sultanat Zaria-Shabazz

Ordre de succession actuel sur le Trône de Geb

En cette année 301,622 du calendrier de l’Empire-Maure-Amexem, il nous apparaissait important de d’apporter au grand public quelques éclaircissements sur l’état de la succession sur le Trône de Geb afin de donner plus de visibilité et de lisibilité au processus de dévolution de la couronne de cette royauté ancestrale alkébulanaise.

  1. L’actuel Sékhzem-Bawantua (Sultan/Roi/Abu) du Sultanat de Zaria-Shabazz est Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, Setep en Râ, Amiri des croyants, Neb de Punt, Amiri de Nouvelle-Dongola, Syab de Yam, Patron des Ordres Royaux de Dyédi du Sultanat de Zaria-Shabazz, Protecteur des Arts et des Lettres, Gubenar d’Alkébulan et Abzu
  1. L’actuelle Könutenta (Sultane/Reine/Candice) du Sultanat de Zaria-Shabazz est Son Altesse Royale Médiour Beye Shabazz, Nébet de Punt, Dyédi de Château Layène, 2ème Naga d’Al-Sabara, 2ème Grande-Maîtresse de l’Ordre de Royal de Nut, 2ème Gubenar-Consort d’Alkébulan et Abzu
  1. L’actuel Lieutenant-Général du Sultanat de Zaria-Shabazz est Son Altesse Royale l’Amiri Skaro Shabazz, Naga de Dékoa, Grand-Maître de l’Ordre des Hospitaliers Shabazz, Master-Captain (Général trois étoiles argentées) de l’Agence Royale des Services d’Urgence (ARSU).

En cas de décès sans postérité mâle de l’actuel Sékhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz, Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, lui succéderait automatiquement sur le Trône de Geb Son Excellence le Lieutenant-Général du Sultanat de Zaria-Shabazz, Son Altesse Royale l’Amiri Skaro Shabazz, Naga de Dékoa.

En cas de décès sans postérité mâle de ce dernier, le Conseil des Pairs du Sultanat de Zaria-Shabazz serait convoqué et présidé par Son Excellence le Dyéret-Nésut du Sultanat de Zaria-Shabazz, Sa Haute Noblesse l’Askia Khépéru Pangu Shabazz, Mokonzi de Port-Kagiso, pour élire une nouvelle dynastie destinée à monter sur le Trône de Geb. Cette nouvelle dynastie devrait épouser une femme membre de la dynastie éteinte de la précédente Maison Royale Zaria-Shabazz. Quel que soit le patronyme du nouveau Chef de cette Maison Royale Zaria-Shabazz, lui et sa descendance devront l’abandonner pour prendre le patronyme des souverains de Zaria-Shabazz.

Le Dyéret-Nésut du Sultanat de Zaria-Shabazz dispose au maximum de huit (8) jours après l’enterrement du dernier souverain légitime  de la dynastie éteinte issue de la Maison Royale Zaria-Shabazz pour convoquer la Pairie du Sultanat de Zaria-Shabazz. La Pairie dispose de trente (30) jours au maximum pour élire le nouveau Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz. Au total, quarante (40) jours après l’enterrement du dernier souverain de la dynastie éteinte, le Sultanat de Zaria-Shabazz doit avoir son nouveau souverain légal et légitime.

En attendant, la régence sur le Trône de Geb serait alors assurée par le Dyéret-Nésut du Sultanat de Zaria-Shabazz.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz le Sekhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz

Advertisements

Le système judiciaire du Sultanat Zaria-Shabazz

Le système judiciaire du Sultanat Zaria-Shabazz

D’après le document officiel du Département pour les Affaires-Impériales de l’Empire-Maure-Amexem titré “Requirements For The Establishment Of A Sultanate/Candiceate Within The Amexem-Moor-Empire” il est dit au point 11 que tout sujet du Sultanat Zaria-Shabazz a le droit d’ester en justice dans les courts de justice du Sultanat. Cependant, il lui est aussi permis d’aller devant la Court-Impérial de l’Empire-Maure-Amexem mais à la seule condition d’avoir au préalable épuisé tous les recours au niveau des juridictions du Sultanat de Zaria-Shabazz[1]. Au point 12 de ce même document, il est précisé que toute action en justice contre un membre du Cabinet Magistral ou de la Maison Royale Zaria-Shabazz ne peut se faire qu’au niveau de la Court-Impériale de l’Empire-Maure-Amexem[2].

5ed06-943143_498829776837981_532047134_n

Figure 1 Les armoiries de la Maison Royale Zaria-Shabazz

Le système juridique de l’Empire-Maure-Amexem s’inscrit dans le bijuridisme, puisque l’article 3, section 1, clause 2 de la Constitution de l’Empire-Maure-Amexem stipule que « le/les partie(s) mise(s) en accusation a/ont le droit d’y faire face en recourant soit au Common-Law ou soit à la Sharia (islamique) ». En précisant qu’en cas de non-choix, le Common-Law devient par défaut le système juridique sous lequel le ou les accusés aura/auront à répondre devant la Court-Impériale[3].

150521_1713782527024_5688095_n

Figure 2 Le Sayidun-Al-Hakam de Han-Nah-District portant les rouleaux du Common-Law et Sa Majesté Impériale An-Anu:El-Bey portant le Grand Sceau de l’Empire-Maure-Amexem

Pour sa part le Sultanat de Zaria-Shabazz se fonde sur le système juridique islamique qui comprend par ordre d’importance : les livres révélés, les hadiths des prophètes de l’islam depuis le premier jusqu’au dernier, les us et coutumes de la population du Sultanat de Zaria-Shabazz et enfin les réflexions des savants du Sultanat de Zaria-Shabazz. C’est donc d’une Loi Organique dont il est ici question avec le système juridique islamique qui ne dérive, ni n’est soumis à aucune personne, entité, fiction légale ou autorité humaine. Il est autonome, indépendant et est reconnu par le système international.

En effet, lors de la Conférence des Nations Unies sur les Organisations Internationales de 1945 à San Francisco il a été déclaré que le système juridique islamique est indubitablement original avec une autonomie relevant de l’évidence en plus de son caractère éminemment global qui embrasse tous les domaines de l’activité humaine. Avant ça, c’est en 1932 à la Hague (Pays-Bas) lors du Congrès International de Droit Comparatif que l’indépendance du système juridique islamique est soulignée avec vigueur. Quand en 1938, lors du Second Congrès International de Droit Comparatif, la question du rapport entre le droit romain et le droit islamique fut traité, à nouveau les conférenciers ont eut à appuyer en des termes très clairs cette indépendance incontestable du système juridique islamique: « Moslem Law was an autonomous legal system which did not depend on other established systems ».

La légitimité, l’autorité et le pouvoir du système juridique du Sultanat Zaria-Shabazz prennent leurs racines dans le Droit Musulman, ce qui, de facto comme de jure, fait du Sultanat Zaria-Shabazz une entité organique indépendante des fictions légales qui occupent l’espace dans lequel il est géographique incrusté.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, le Skhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz

[1]11. All Amexem-Moor-Empire:Sultanate/Candiceate-Nationals have the right to due process of law in the Amexem-Moor-Empire: Sultanate/Candiceate-Courts. The: Amexem-Moor-Empire:Sultanate/Candiceate-Nationals may only petition to be heard before the Amexem-Moor-Empire: Imperial-Court on any matter originating within the jurisdictional-scope of the Amexem-Moor-Empire: Sultanate/Candiceate-Courts after the Amexem-Moor-Empire:Sultanate/Candiceate-National has exhausted all of their remedies within the Amexem-Moor-Empire:Sultanate/Candiceate-Courts first.”, Department For The Imperial of The Amexem-Moor-Empire, “Requirements For The Establishment Of A Sultanate/Candiceate Within The Amexem-Moor-Empire

[2] « 12. The: Amexem-Moor-Empire:Imperial-Court is the Court of the original-jurisdiction for any action (Criminal-Term, Civil-Term, or: Maritime-Term) against an Amexem-Moor-Empire: Sultanate/Candiceate-Government-Official, including the Sultan/Candice or a member of the Royal-Family/Royal-Household.” ibidem

[3] « By the pursuing of the Amexem-Moor-Empire: Constitution: Article: 3: Section: 1: Clause: 2, Party/Parties facing the accusation(s) have the right-to-face the accusation(s) in the any of the Terms of the aforementioning through the rules-of-engagement = Common-Law or Sharia-Law [souligné par nous]», Ibidem. Consulter également le document officiel du Sous-Département du Service-Impérial-de-la-Court de l’Empire-Maure-Amexem (Ministère des Lois et de la Justice de l’Empire-Maure-Amexem) intitulé « Amexem-Moor-Empire: Imperial-Court: 101 »

Traité diplomatique entre le Sutanat de Zaria-Shabazz et le Commonweatlth de Flandrensis

Nous fêtons en cette année 301.621 (2016 du calendrier romain) les deux(2) ans de la signature et de la ratification du traité d’amitié et de coopération entre le Sultanat de Zaria-Shabazz et le Commonwealth Flandrensien qui est composé du Grand-Duché de Flandrensis, de la Principauté d’Arkel et du Duché de Campinie.

A cette occasion particulière, le Bureau de Presse de l’Ipet-Nésut Zaria-Shabazz rend public ce document diplomatique signé et ratifié par les Etats Parties du traité en question.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, le Sekhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

traite-diplomatique-du-sultanat-zaria-shabazz

Production exceptionnelle de carottes dans le Nagarat d’Al-Sabara

Quelques nouvelles en images de la dernière production de carotte dans le Nagarat d’Al-Sabara (Sultanat Al-Manja-Zaria:Wa:Shabazz, District d’Al-Sabara, Region d’Anzicana de l’Empire-Maure-Amexem).

Sa Majesté Magistrale le Sekhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz, Tahéruka Shabazz sur ses terres du Nagarat d'Al-Sabara.
Sa Majesté Magistrale le Sekhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz, Tahéruka Shabazz sur ses terres du Nagarat d’Al-Sabara.

Le terrain se trouve au pied des collines bénéficiant ainsi de l’accumulation d’humus qui dévale tout le long des montagnes. Depuis une dizaine d’année le terrain était laissé en jachère. Nous avons commencé avec des travailleurs temporaires qui nous ont défriché deux (2) hectares pour exploitation. 1022Tout le travail est fait à la main, nous n’avons pas encore de grosse machine pour la mécanisation de la production.

 

 

Mais les choses se passent dans la bonne humeur. Pour cette première étape, nous avons employé une dizaine de bras pour accélérer le travail, étant donné que nous avons lancer les activités pendant la période des pluies.

1029
Une partie de l’équipe en pause (photo).

Après le défrichage vient le labour qui est une activité tout aussi physique et harassante.

050
Inspection des débuts de travaux de canalisation

Étant donné la situation géographique du terrain il nous fallait construire un système de canal pour l’évacuation des eaux. Dans le même temps; nous devons aussi construire points de rétention d’eau pour l’arrosage, car le début des semis tombe à la saison de Buru (saison sèche) où il devient très difficile de trouver de l’eau.

023
Un des six (6) bassins remplis à ras bord après une pluie diluvienne. Ici les membres de l’équipe de la campagne avec le vieux Étienne, notre consultant ingénieur-agronome.
004
Pause photo de Pésa qui confectionne les planches pour la production de carotte.
060
L’équipe d’active pour niveler les planches et tirer la corde pour la traçage des sillons.
063
Traçage des sillons avant le semi-direct

Ainsi nous profitons des dernières pluies de la saison pluvieuse pour remplir nos bassins secondaires. Pour ces travaux, une fois de plus c’est à base de pioches et de pelles que nous nous sommes lancés dans la “bataille”. Mais il y a beaucoup de jeunes vaillants qui n’ont pas peur du travail difficile. C’est un peu la course contre la montre entre la pluie et nous. Donc dès que celle-ci nous laisse un répit, nous en profitons pour avancer dans les travaux, notamment dans la lever des planches sur lesquelles nous devons semer les carottes. Pour ce faire, nous avons fait recours au service de quelques maraichers du coin, dont Pésa, qui maîtrisent parfaitement ce travail. Après un mois de préparatifs, nous sommes enfin prêts pour le semi. La carotte est planté en semi-direct, donc pas besoin de faire des pépinières. Pour couvrir l’hectare consacré à cette première expérimentation nous avons un peu grossis les rangs pour ensemencer tout le terrain. Les planches mesurant 1,20m en largeur pour une longueur variant entre 70m et 100m (en fonction des accidents géographiques), nous traçons alors cinq (5) sillons par planche pour le semi. Pour s’assurer que les sillons sont droits nous utilisons des cordes.

045
L’un de nos techniciens agricoles auscultant les carottes pour s’assurer de leur bonne santé. Nous pouvons voir dans l’allée le tuyau d’arrosage servant à l’irrigation du terrain.
016
Carottes en pleine croissance

La levée des carottes est très rapide. En une semaine on commence déjà à voir sortir de terre les premières feuilles. Au bout d’un mois c’est tout le terrain qui prend la couleur des feuilles. Il s’agit alors de biner, de sarcler, de démarier, d’arroser, de traiter contre les maladies et/ou les agressions des insectes qui pullulent dans et sur une terre aussi fertile. La dernière phase, c’est celle de la récolte soit 90 jours après le semi. Le travail sérieux paie, du coup nous nous retrouvons avec des carottes de très grande qualité, au goût savoureux, très colorées et de grande taille.

051
Carottes issues du Nagarat d’Al-Sabara
066
Carotte 100%, sans OGM, 100% naturelle…
059
la récolte est bonne….30 tonnes de produites…Ce n’était qu’un test.

Après ce coup d’essai réussi, nous nous préparons à une plus grande production sur une superficie plus importante. Et nous comptons aussi diversifier l’activité en cultivant également des céréales en plus des produits maraîchers

Sa Majesté Magistrale Taheruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

De Morudakar à Marrakech…

Presque deux (2) ans maintenant que nous avons quitté Morudakar (District de Zénaga, Région de Morabutin, Secteur 4 de l’Empire-Maure-Amexem) pour retourner sur nos terres dans le Sultanat de Zaria-Shabazz. Quelques images de notre escale à Marrakech.

Nous avons d’abord fait escale au Royaume du Maroc.

P1010483
Vu du hublot du tarmac de l’aéroport international Mohamed V de Marrakech

Une attente de quelques heures à Marrakech

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz à l'aéroport Muhammad V de Casablanca
Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz à l’aéroport Muhammad V de Casablanca

Un tour dans la salle de prière pour la salat et quelques douas pour que le voyage se passe bien

P1010485
Salle de prière de l’aéroport Mohamed V

Enfin, retour dans l’avion direction Douala

P1010486
Départ pour le voyage Marrakech-Douala

A suivre…..

Sa Majesté Magistrale Taheruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

Restructuration du Cabinet de Sa Majesté Magistrale

DSC07836
Sa Majesté Magistrale Taheruka Shabazz, le Sekhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz

Le Bureau de Presse de l’Ipet-Nesut Zaria-Shabazz informe des dernières consolidations du Cabinet Magistral:

Son Excellence le Dyeret-Nesut, Kheperu Pangu Shabazz, est confirmé à la tête du Cabinet Magistral Zaria-Shabazz.

Son Excellence le Makhdum du Sultanat de Zaria-Shabazz, Ani’oto Shabazz, est confirmé dans sa fonction ministérielle à la tête du Département de l’Education, de la Culture et de la Recherche Scientifique. Par ailleurs, il continue de diriger la Maison d’Édition EMS Publications.

Son Altesse l’Amiri Skaro Shabazz est nommé Lieutenant-Général du Sultanat de Zaria-Shabazz et promu au grade de Master-Captain de l’Agence des Services d’Urgence (ASU) du Sultanat de Zaria-Shabazz. Il a également la tâche de veiller à la bonne éducation de Son Altesse l’Amiri-Wali Emma de Zaria-Shabazz en tant que tuteur.

Zié Traoré est nommé Secrétaire Particulier du Sekhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz. Il est anobli et créé Djédy de Menkaura.

Sa Majesté Magistrale Taheruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

Dernières décisions du Palais-Magistral Zaria-Shabazz

Dernières décisions du Palais-Magistral Zaria-Shabazz

x240-8O0
Le Sekhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz Sa Majesté Magistrale Taheruka Shabazz
  • Le Palais Magistral Zaria-Shabazz est renommé Ipet-Nésut Zaria-Shabazz
  • L’Office de Chancelier est renommé Dyéret Nésut
  • Sa Haute-Noblesse le Niuty Lusulu Lodi Ossembé réintègre pleinement ses droits et prérogatives et est élevé au grade de Chief-Général de l’Agence des Services d’Urgence (ASU) du Sultanat de Zaria-Shabazz. Il est promu Aide de Camp du Sekhem-Bawantua du Sultanat de Zaria-Shabazz et Conseiller Spécial en matière de renseignement.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz