Concert de musique sacrée copte à Paris (France)

8356c-comte20palatin20anioto20shabazzSa Haute Noblesse Monsieur le comte palatin Ani’oto Shabazz, directeur de l’agence impériale de l’enseignement (AIE) du sultanat Zaria-Shabazz en compagnie du président de la jeunesse kimbanguiste,Papa Mack (à droite sur la photo), quelques instants après la fin du concert de musique sacrée copte consacré à la vie de Jésus et intitulé “le messie”.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

Advertisements

Forum économique à Kinshasa (RDC)

0e306-chancelier20kheperu20shabazz
Sa Haute Noblesse le Comte Palatin Kheperu Shabazz, Chancelier du Cabinet Magistral Zaria-Shabazz, lors d’une conférence économique internationale à Kinshsasa (République Démocratique du Congo)

Sa Haute Noblesse Monsieur le comte palatin Khépéru Shabazz, Chancelier du Cabinet Magistral de la Maison Royale Zaria-Shabazz intervenant lors d’un forum économique à Kinshasa en tant que vice-président de la start-up ISA CORP.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

Avec ma première épouse Son Altesse Royale Husia Tahéruka Shabazz, comtesse d’Al-Sabara

86894-551271_492462284141397_1970056748_n Me voici en photo à la sortie d’une conférence donnée à l’Intelligency Club du groupe ISEG-UNIDAF (Dakar, Sénégal), avec mon épouse Son Altesse Royale Husia Tahéruka Shabazz, comtesse d’Al-Sabara.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

Retour du blog de Sa Majesté Magistrale le Sekhem Bawantua Tahéruka Shabazz

6350f-3sekhem20bawantua
Sa Majesté Magistrale en visite dans les terrains agricoles du district Zénaga

Après un long silence, nous activons de nouveau notre blog afin d’informer le public des activités du Palais Magistral Zaria-Shabazz.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

“Le monde s’effondre” de Chinua Achébé

598f9-dscn1381_thumbJe ne suis pas un féru de la littérature romanesque. Je lis surtout des essais, des livres de sciences (“exactes” comme humaines), et les Livres Sacrés.

Mais il m’arrive (très rarement, c’est vrai) de me plonger dans les romans. Et parmi les rares romans que j’apprécie, sans conteste celui de Chinua Achébé, le monde s’effondre, figure parmis mes préférés.

Dans ce roman Chinua Achébé nous décrit la vie à Umuofia, le plus puissant des neuf villages ibos. A travers les péripéties du héros Okonkwo on découvre un monde en déconfiture, en passe d’être conquis et englouti par un autre qui est celui des colons britanniques.

Ce livre est très d’actualité et renvoie à l’effondrement d’un monde qui n’est autre que celui d’Okonkwo. Il fait écho à l’effondrement de celui des ex-colons qui à son tour doit faire face une problématique sensiblement similaire à celle des Ibos de la fin du XIXème siècle.Un livre qu’il faut impérativement avoir dans sa bibliothèque.

Sa Majesté Magistrale Tahéruka Shabazz, Chef de la Maison Royale Zaria-Shabazz

Ici vous avez accès à la vie de l'Ipet-Nésut Zaria-Shabazz.